Magnus maximus ( wingardium leviosa)

En ce beau lundi d’oeufs pâques, j’ai décidé d’écrire l’article. Vu qu’il fait beau dehors, ça me donne pas envie de sortir ! Et puis il est quand même temps d’écrire les récits de jeudi.

En ce day 2 de MTT, nous avons assisté à la première victoire de Magnus au club, lui qui tenait tant à arborer son blason d’une étoile noire. Cette victoire lui permet de d’asseoir sur une avance conséquente mais non suffisante sur son plus proche concurrent, Reinaldo, pour la première place du championnat B. Rien n’est encore joué quand on sait qu’il reste encore 6 MTT avant la fin du championnat, fin juin. Mais bon, avec l’autre gros porc de Kim ongle uno  ( j’ai dit uno, mais je prends quand même 2 cartes pour le Texas hold’em), il reste peut etre plus qu’un seul MTT ! Zut….. je crois que j’ai derogé à la neutralité de mes articles…. Mais comme je n’ai jamais prétendu être neutre ça tombe plutôt bien !

Bref, Magnus remporte le HU final contre Jezz, qui n’aura rien pu faire face au stack du chip leader, mais qui ne démérite pas pour autant. Ce runner up lui permet de remonter à la huitième place du championnat, de quoi se permettre de montrer les crocs pour le sprint final.

Du côté des SNG, 3 tables ont vu la nuit. Les grands vainqueurs de cette session sont Leila, la fraiseuse…. euh non, la désosseuse et Cutugno qui a decidé de venir décimer sa table, n’en déplaise aux 6 autres participants. Ils repartent tous trois avec une étoile blanche et un totem d’immunités. Ils ne pourront donc pas quitter l’aventure jeudi prochain, ma sentence est irrévocable.

Pour rappel, jeudi nous jouerons un tournoi par équipe sur un seul jour. Ça va envoyer du jeton, puis faire des paires, c’est pas la mer à boire.

C’est sur ce jeu de mot d’anthologie (ne vous roulez pas par terre, c’est pas propre) que je vous dis tchao salut salut salut tchao salut tchao tchao.

Laisser un commentaire